LA PÉRINATALITÉ

« On ne naît pas parents, on le devient » (M-R, Moro, 2007)

Lors de la grossesse, le père et la mère revisitent leur enfance et leur histoire générationnelle.
Ils traversent une période de crise identitaire plus ou moins intense.
D’un point de vue psychique la période périnatale qui s’étend du désir d’enfant jusqu’à un an en post-partum, est une période riche en remaniements conscients et inconscients. Or au cours de cette période, la mère ou le père peuvent se sentir très vulnérables et rencontrer des évènements particulièrement déstabilisants.

Le suivi psychologique vise à accompagner la parentalité à tout moment du processus et dans toutes les circonstances suivantes :

  • suivi en fertilité
  • deuil périnatal
  • décision d’interruption médicale de la grossesse
  • accouchement traumatique
  • instauration du lien mère-bébé ou père-bébé
  • dépression du post-partum pour la mère ou le père
  • difficultés de couple…

Je me suis spécialisée en psychologie périnatale, lors de mon internat clinique au centre des naissances du Centre Hospitalier Universitaire  de Montréal (Canada), puis par l’obtention d’un Diplôme Universitaire en psychopathologie périnatale à l’Université Paris Diderot.

 

 

Copyright © 2018 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration